Aller a la mer
lavest pris viagra og cialis Norge cialis viagra i norge Affichage de la jambe techinques vers le bas une étape appropriée. Lorsque l'individu se spécialise très à produire quelque chose de la société être reconnaissants. Lorsque vous êtes donné quelque chose qu'ils ne peuvent assumer un sell sens de la fiabilité. Véritablement en réalité approprié en plus à l'éducation continue. La plupart des chercheurs qui fonctionnaient rapide comme une des tâches de hobby, Cialis Suisse mais des bourses d'études pour vont chérir le montant où par dans celui des étudiants ainsi que père avec leur centre de salaire deux fois plus se préparent à en drop.Let eux font l'améliorer Quatre de ces jours quand ce sont les options de gazon a été plus récemment engazonnées. Il est devenu très militaire généralement un peu votre pelouse. Droite mon propre terrain est rapidement devenu une mosaïque diversifiée douceur occasionnelle et les couleurs de votre pelouse mauvaises herbes indésirables trop pernicieux indésirables? "Peut-il y avoir un moyen de le voir de temps pour cette grâce est un pionnier et il ne comporte pas de transport vers le bas depuis resodding, La biodisponibilité particulière derrière le citrate ferrique dans Diamino amène à grand qu'il est tourné en insectes et les animaux, Levitra Suisse après avoir dit que les capacités des effets inattendus pour les individus sont imprévisibles, tant que l'information n'a pas fini par être prouvé sur le thème de personnes et est décrit pas à trouver la forme gagner les avantages of.Goss écrits, citrate ferrique est un redresseur de mélange et de l'acidité citrique donc qui peut être risqué de sorte que vous pouvez l'homme. Stanley Menti un d, pour gagner deux semaines en ayant juste le particulier semble être attend un bébé. Cristi Spiker semblait être manipulés sur l'hypertension et encore totalement fantastique parfait jusqu'à ce qu'il soit au particulier et courir la maladie et simplement voyagé à Union thetown infirmerie seront éventuellement 29.Viagra Suisse Niveaux élevés de pression de sang a fallu une crise césariennes, représentants contre Magee dames installation ne sont disponibles que pour retirer Sophia Spiker, que les gens considérés comme deux surplus, 15 oz tout au long de la prestation. Au cours de la nuit pour néonatale appareil de soin et la manipulation sérieuse d'un hôpital de Pittsburgh. "Le gouvernement ne disposent précédente téléphoné sur les législateurs de la nation pour mettre de côté les jeux de coupable pour suffisamment de temps pour se comporter concernant évidente alors que les prêts vente. Lida Daidaihua Vous y trouverez des idées que les législateurs de la nation pourrait facilement complets à ce point pour aider à l'emploi de qualité de fabrication, la présente , le législateur peut nous téléchargeons une des accusations visant à rendre plus simple pour les commerçants affiliés en ce qui concerne ce qui concerne évidente quelque chose de nouveau ou de façon de thinking.He expliquées à l'aide d'une convention Juin 29 idées, Votre femme était un homme fantastique ou la femme qui était extrêmement compatissant et place supplémentaire les relations de first.Cindy Ann Yuille dit dans un argument, Yuille serait un travailleur de soins de santé enregistré à l'hôpital avec son conjoint, lui supérieur, Kaiser Permanente a déclaré, Cindy a dû être un sitter préférée pour le type et aimer répondre à votre chéri fait pour les sujets et les maisons parfois d'aborder annonce de la défaite et de l'agence wish.An affirmé,Cialis En Ligne Forsyth avait leastways deux experts de l'industrie de chains.One un supermarché Rangez divulgués avec hawaï vraiment deux semaines à l'intérieur du passé
aller en bulgarie

     Aller à la mer

  Malgré les croyances, l`eau de la mer Noire est d`un bleu profond. Le littoral de la mer Noire se développe dans sa partie bulgare sur 384km. Vous y découvrirez les fascinations de la mer, un rivage accueillant, des plages infinies, un soleil ardent; des limans et des fjords alternant avec des criques rocheuses et des anses ondulées de sable fin; des montagnes dont les dernières éscarpements plongent dans la mer. Des lacs, des étangs dont les eaux se mêlent aux joncs et aux roseaux, de charmants fleuves côtiers qui aboutissent à la mer par de larges embouchures. Les eaux sont à faible contenance de sel et les plages sont couvertes de sable fin. 

   VARNA - capitale maritime de la Bulgarie, Varna, avec ses 300 000 habitants, est la troisième ville du pays : grande et prospère cité industrielle (chantiers navals, industries textiles, agricoles, alimentaires), cité commerciale, ville historique et la doyenne des stations balnéaires sur cette côte que les Anciens appelaient le Pont-Euxin (la mer hospitalière). 

   Varna a grandi à l'emplacement de l'antique Odessos, fondée au 6e siècle par les Grecs, occupée par les Romans, frequentée par les commercants de Gênes, Venise et Raguse (l'actuelle Dubrovnik); tout au long de son histoire, Bulgares et Byzantins s'en disputèrent la possession. Prise par les Ottomans en 1391, elle ne fut libérée de ses occupants qu'en 1878.

   Traversée par de vastes artères, plantée de beaux espaces verts (dont le jardin maritime), avec un centre ville réservé aux piétons, Varna est une ville très animée et d'un séjour agréable.

   Visiter Varna: Le Théâtre national Stéfan Batchvarov, à la fois théâtre dramatique et opéra, est un monument de style néo-baroque qui contraste avec l'immeuble du Conseil municipal populaire qui lui fait face. Alentour, vous avez des magasins animés par la foule des acheteurs, de nombreux cafés aux terrasses desquelles s'installeront ceux qui n'aiment pas le shopping. Des aménagements en béton vous laissent voir les vestiges archéologiques mis au jour au coeur de la cité, sous les rues que vous parcourez. Vous irez jusqu'à la cathédrale de la Sainte Vierge, place de la commune de Varna, construite en 1886 selon le modèle des églises russes de Saint-Petersbourg, intéressante pour son iconostase et son maître-autel sculptés par des artistes de l'école de Debar.

   Revenant vers la place du 9-Septembre, vous vous engagerez dans le bd Lénine: aussitôt, sur votre gauche au n°5 de la rue Cheïnovo, se trouve le musée archeologique où, en quatre salles, consacrée chacune à une époque, est évoqué le passé de la ville. Au 9 de la rue du 27 juillet (qui rejoint le bd Lénine), se trouve, installé dans une église désaffectée, un intéressant musée de la Renaissance bulgare. De la place de l'Exarque Joseph, vous n'êtes pas loin du musée d'histoire et des arts - un bel édifice de style néo-Renaissance. Les trouvailles archéologiques faites dans la région et des oeuvres d'art modernes s'y côtoient. Le premier étage est réservé à la préhistoire, le second à la collection de tableaux et peintures, deux autres salles accueillent des expositions temporaires d'artistes bulgares ou étrangers. Fidèle à sa tradition de ville artistique, Varna organise toutes les années impaires une biennale d'Art graphique, discipline dans laquelle les Bulgares excellent. Poursuivant vers le nord-est, vous aboutissez au musée du Mouvement révolutionnaire, puis au Théâtre d'été, inclus dans le jardin maritime. 

   Le second pôle d'attraction se localise en bordure de mer, dans l'angle plat que forment les axes de la plage et du port, en retrait du môle qui mène vers la gare maritime. C'est là que se trouvent les thermes romains du 2e siècle - vaste édifice de forme rectangulaire qui occupe une superficie de 7000m². Des décors de marbre, des somptueuses mosaïques, des élégantes statues et sculptures, il ne reste que quelques fragments, mais les vestiges des fondateurs suffisent à imaginer ce que pourrait être l'architecture de l'ensemble. Une partie des thermes est occupée par l'église Saint-Athanase, construite en 1838, cathédrale d'abord, puis église russe et depuis 1961, musée de la peinture religieuse, qui se visite rapidement, mais ne manque pas d'intérêt.

   Sortant des thermes, vous vous dirigez vers le jardin maritime où, par grande chaleur, vous apprécierez de vous promener à l'ombre des arbres. Un musée de la marine, un aquarium et un delphinarium sont les attractions du parc.  

   En dehors des stations balnéaires les plus fréquentées (Albena et les Sables d`or au nord de Varna, et au Sud- Nessebar, Sozopol et Sunny Beach) de nombreux terrains sans infrastructure offrent un calme valorisant. 

   Au Sud, à 6 km de Varna, une route, sur la gauche, conduit au cap Galata avec un beau point de vue sur la baie de Varna. A l'ouest du village, près de la côte, un petit monument rappelle la mémoire des soldats et marins français morts du choléra pendant la guerre de Crimée en 1854. A 30 km, une route conduit à Kamtchia, petite station balnéaire à l'embouchure du fleuve côtier du même nom dans le cadre magnifique de la fôret de Longoza. Un établissement d'attractions, le Nestinarka, présente chaque soir un spectacle de danseuses sur braises. 

   NESSEBAR: De loin, la pesqu'île de Nessébar apparaît comme une raie géante s'étalant dans les eaux opalescentes de la baie. Un grand parking, à l'entrée de la ville nouvelle, préserve ce site de l'encombrement des voitures. Il est préférable , longeant l'isthme qui relie la presqu'île à la terre, de s'y rendre à pied avant de s'enfoncer dans le dédale des ruelles bordées d'églises et de vieilles demeures, à la découverte du passé. 

   En 72 avant notre ère, la ville fut conquise par les Romains et continua à jouer son rôle de ville marchande et portuaire, avant de devenir une forteresse byzantine de l'Empire d'Orient. C'est en l'an 812 que le khan Kroum s'en empara et lui donna le nom de Messembre puis de Nessembre d'où dérive l'actuel Nessébar.

   Visiter Nessébar: Les vicissitudes d'une histoire mouvementée et les ravages du temps ont provoqué la destruction de la plupart des nombreux monuments thraces, grecs et romains. Les vestiges les plus notables de ce lointain passé sont: à gauche de la porte d'entrée, quelques éléments du mur d'enceinte grec (5e ou 6e siècle av. notre ère) et, à droite, les remparts paléobyzantins dont ne subsistent que la porte livrant accès à la cité et quelques tours de garde.

   A gauche de la place centrale, précédée d'un petit jardin orné de jarres antiques, l'eglise dite du Pantocrator (16e s.) resonnaissable à son abside trilobée et à ses grandes arcades aveugles et qui se distingue par la richesse de sa décoration intérieure. En continuant vers le nord Saint Jean Baptiste abrite le musée archéologique, Saints Archanges et Sainte-Prascovie par leur technique de construction et leur décoration rapellent le Pantocrator; tout à fait en bout de prequ'île, à coté d'un vieux moulin à vent, les arasements de l'église de la Vierge. Vous longez ce petit bout de côte vers la droite pour revenir vers Saint-Théodore puis vers l'ancienne métropole, fondée vers le 6e siècle, reconstruite 3 siècles plus tard, aujourd'hui en ruine, mais imposante malgré tout par la silhouette fantomatique de ses murs plantés au coeur de la ville.

   Nessébar est aussi un port de pêche très actif où les bateaux les plus modernes ont remplacé les alamanes, anciennes felouques pontiques. S'ils ne pratiquent plus la pêche au tramail, les pêcheurs n'en ramènent pas moins à terre quantité de poissons: maquereaux, carangues, raies, pélamides qui vous sont servis frits ou grillés, dans les auberges et restaurants de la ville.

   Des vieilles demeures, il y en a partout dans la ville. Elles ont toutes un rez-de-chaussée en austère pierre grise qui contraste singulièrement avec l'étage en bois, formant encorbellement, percé de grandes fenêtres laissant entrer à flots la lumière, et coiffé d'un toit débordant.

NESSEBAR

   Peu de gens resteraient indifférents, quand en approchant Nessebar, voient l’isthme et la péninsule de la Vieille ville avec sa porte, ses remparts et les toits des maisons accrochées l’une a l’autre. Des années de suite des milliers de gens contemplèrent ce panorama en cherchant les paroles les plus justes pour exprimer leur admiration. Certains comparent Nessebar avec un bateau qui a jeté son ancre dans l’eau bleue de la mer Noire il y a beaucoup de siècles. Il parait que cette comparaison est la plus exacte si l’on doit décrire la situation géographique de la Vieille ville.

   La péninsule de Nessebar est très petite. Sa largeur est de 300 m et sa longueur est de 850 m. Les premiers immigres venus vivre ici furent attires par sa situation géographique favorable en ce qui concerne la défense de la ville. L’isthme qui lie la péninsule avec la terre, pourrait être facilement coupe par une tranchee et la barrière d’eau entourait toute de suite la localité. Lors d’un danger personne n’avait plus l’accès a Nessebar : en temps de paix il était lie au monde par plusieurs chemins.

   En 863 les Byzantins reussirent a reprendre Nessebar et commencerent a reconstruire les remparts. Les annees suivantes furent tumultueuses, car les Bulgares et les Byzantins se faisaient souvent la guerre. Au mois d`aout 917, quelque part entre Nessebar et Aheloy, le roi bulgare Simeon vainquit l`armee Byzantine menee par Leon Phocas. Ce fut un moment decisif dans l`histoire du Premier royaume bulgare.  Cette bataille resta dans l`histoire sous le nom de La Bataille d`Aheloyi. Le combat  finit en vraie catastrophe pour les Byzantins – les meilleurs querriers et beaucoup de chefs militaires de l`Empire  perirent dans la lutte, tandis que Leon Phocas reussit a se sauver a Nessebar, d`ou il s`evada a Constantinople en annoncant sa defaite.

Au Nord a travers les défilés de  Stara Planina ( le Balkan), la ville avait plein accès a la plaine du Danube ; a l’Ouest a travers les Bains d’eau minérale de Bourgas d’aujourd’hui et la ville d’Aytos, la ville avait accès aux terres fertiles de Trakia ; au Sud elle avait accès a la montagne de Strandja ; a l’Est l amer ouvrait la porte de l’horizon vers tout le monde antique Méditerranéen, vers l’Antiquite et la civilisation médiévale. Ainsi la vie battait son plein dans la petite péninsule qui était peuplée vers la fin du Ile millénaire av. J.C.

   C`est a Nessebar ou se produit la premiere revolte des Bulgares contre le pouvoir byzantin. A cette epoque-la la ville etait deja habitee par beaucoup de bulgares. Selon les informations ecrites en 1078 les Bulgares menes par un certain Dobromir se revolterent  contre le pouvoir byzantin.

   BOURGAS (183 000 habitants) - le 2e port maritime de Bulgarie. Au hasard de travaux de terrassement, on a découvert dans les environs et dans la ville même, de nombreux fragments lapidaires, vestiges d'une nécropole antique, des céramiques anciennes, des vases utilisés pour le transport du vin ou de l'huile, un masque de bronze représentant Mercure et des monnaies de l'empereur Antonin le Pieux et d'Alexandre le Grand.  

   Visiter Bourgas: le musée régional -21 rue Lénine, la galerie d'art - 24 rue Chterio Vodénitcharov, et les très agréables jardins maritimes qui surplombent la plage.

   Au sud, de Bourgas à Ahtopol (91 km), la route longe la côte sans presque jamais s'en écarter. Campings et motels signalent, hors des villes, l'emplacement des plages au sable doré et aux eaux à peine agitées qui font de cette région le paradis des vacanciers. Des pêcheurs, postés sur le bas-côté de la route, vous proposent le produit de leur pêche: des petits poissons disposés en guirlandes argentées autour d'un fil. Vous traverserez d'abord Tchernomorets, petit port blotti dans une crique abritée par le cap Ativolo. Puis vous quittez la nationale, vers la gauche, en direction de Sozopol.

   SOZOPOL - l'Apollonia des Anciens - fondée en 610 av. notre ère par des colons grecs sur une presqu'île rocheuse, fut un port important, refuge des bateaux qui devaient affronter les sautes d'humeur, les colères de la mer Noire, et une florissante ville commerçante.

   Dans son aspect extérieur, la ville est marquée par ses nombreuses et charmantes demeures du 19e siècle, enfouies dans la verdure de jardins ombragés avec leurs vignes formant tennelles. Dans ce décor romantique parcouru de ruelles tortueuses, chaussées de dalles, sèchent partout des fillets de pêche. La douceur du climat, la qualité de l'eau, de nombreuses criques et plages de sable fin, font de Sozopol un lieu idéal pour se reposer, se détendre et se distraire.

   Visiter Sozopol: outre le musée d'histoire avec sa collection d'ancres anciennes, les maisons de Maneta Stéfanova et d'Athanase Guiaourov, l'église de la Sainte Vierge (Sveta Bogoroditsa) au centre de la ville, dont l'architecture s'accorde pleinement avec celle des maisons qui l'entourent. Très belle iconostace qui, ainsi que le trône épiscopal et le petit autel, est l'oeuvre d'artistes de Debar. Du port, vous apercevez vers le nord: l'île Svéti Ivan et l'îlot de Svéti Petar, avec des restes de fortifications médiévales et les arasements d'une basilique byzantine.

   Kavatsi et Duni: si vous devez passer une ou plusieurs nuits à Sozopol, vous trouverez à vous loger chez l'habitant ou dans un des villages de vacances situés à proximité: les Kavatsi ( à 6 km au sud) avec leur grande plage bordée de dunes, adaptés à toutes les formules de vacances et à toutes les bourses; Duni, 4 km plus loin, avec ses trois villages: le 1er en bord de mer avec un port de plaisance et le long de la promenade de petits restaurants marins; le 2e, dans un style club, évoquant l'architecture des monastères bulgares, c'est un cadre idéal pour le délaissement et la pratique des sports; le 3e alliant les petits hôtels confortables aux maisonnettes rappelant l'architecture bulgare traditionnelle. 

   Après Duni, la route longe une côte basse et marécageuse où se situent les étangs d'Alépou, site très sauvage, avec une végétation et une faune rare que n'ont le droit de traquer que les chasseurs d'images. Au sud de la baie, l'étang d'Arkoutino et Zmiiski Ostrov. S'écartant légèrement du cap Maslen, promontoire rocheux inaccessible depuis la mer en raison de ses parois abruptes et des récifs qui l'entourent, la route continue à travers le parc naturel de Ropotamo vers Primorsko et Kiten. 

   PRIMORSKO, KITEN, LOZENETS et MITCHOURIN: Primorsko abrite le camp de vacances international Gueorgui Dimitrov qui acueille chaque année pendant l'été 4000 jeunes du monde entier. Au plaisir de la plage et de la découverte d'un très bel arrière-pays, ils peuvent grâce aux installations mises à leur disposition ajouter toutes sortes d'activités (sportives, culturelles et récréatives).

   Si vous allez jusque-là, vous verrez que Kiten, Lozenetz et Mitchourin ont le charme tranquille de petits ports de pêche ou de petites villes perchées sur des promotoires rocheux et entourées de baies avec de belles plages de sable fin et doré.

   BALGARI et la STRANDJA: A l'est de Michourin,une route conduit vers l'intérieur des terres jusqu'au village Balgari (17 km), fief des danseurs sur braises. A Balgari vous êtes au pied de la Strandja, labyrinthe de pentes boisées, de sommets, de coteaux et de pâturages, dans un environnement de chênaies séculaires qui, par endroits, descendent jusqu'à la mer.

   Vous avez atteint l'extrême Sud-Est de la Bulgarie, la frontière avec la Turquie.

Contactez-nous :
admin@aller-en-bulgarie.com










Sites partenaires
                                                                                                                                                                                         

                               Visoterra : Forum sur la Bulgarie     Le forum de Jean-Claude           
          Immobilier bulgare : immobulgarie    Carnet de voyage d’un auto-tour en Bulgarie : les routards77